Histoire d'A……

Bienvenue sur mon blog

16 février 2013

LE JEU DES DEPARTEMENTS…

Classé dans : AMOUR DU JEUX — histoiredA @ 15:16

Voici un petit jeu fraichement envoyé par mes parents… pour occuper votre week end et faire travailler vos méninges…

Si vous avez les réponses, n’hésitez pas à les mettre en commentaires

Et pour vous aider, j’suis sympa, je vous laisse une petite carte de la France….

LE JEU DES DEPARTEMENTS... dans AMOUR DU JEUX carte_de_france_departements

J’étais assis au bar en train de boire un ……………………. tandis que je regardais un clochard faire la ………………………………. 

Une dame vint s’asseoir à côté de moi , elle portait un manteau de …………. et j’en fus impressionné car je sais que le ………………; 

Nous engageâmes la conversation , et ce qui me charma chez elle furent …………………… et ses yeux ………………………….  .

Au bout de quelques minutes , elle me demanda de monter chez elle. 
Il fallu donc que je …………….., et j’acceptai sans crier ……………….!

Elle ne perdit pas le ……………………, nous entrâmes dans sa chambre , et à peine arrivés , elle se déshabilla. 

Ses seins étaient magnifiques , elle les …………………………;

En fait cette fille était vraiment ………………………………….et l’on s’amusa jusqu’à …………………………..

L’exercice ça ……………………………………, aussi , au petit matin , je lui proposai du jambon , du saucisson et du ………………………..; 

Elle fut si contente de ce petit déjeuner , qu’elle m’appela son ……………et me demanda une ……………………………que je refusai de payer , trouvant que c’était trop …………………………; 

Elle me fit alors une terrible ………………………………..et je vis dans ses yeux une terrible …………………………………

A cet instant , j’aurais eu bien besoin d’un …………….car elle me lança son sac au visage et me donna un coup de pied dans le ………………….. 

Tout fini par s’arranger, mais avec des histoires pareilles , elle ……………………………….que l’on ne l’y prendrait plus.

6 réponses à “LE JEU DES DEPARTEMENTS…”

  1. sandrine dit :

    J’étais assis au bar en train de boire un CALVADOS. tandis que je regardais un clochard faire la MANCHE.
    Une dame vint s’asseoir à côté de moi , elle portait un manteau de L’AIN.
    Elle ne perdit pas le NORD, nous entrâmes dans sa chambre , et à peine arrivés , elle se déshabilla.
    L’exercice ça CREUSE, aussi , au petit matin , je lui proposai du jambon , du saucisson et du CANTAL..;

    Je sèche pour le reste!!

  2. Jean no dit :

    Comme j’aime jouer, je contribue avec ma petite phrase :

    Nous engageâmes la conversation , et ce qui me charma chez elle furent SAVOIE et ses yeux DOUBS

    Merci à Nicole & Maurice de nous faire travailler nos méninges.

  3. Valérie dit :

    Je continue sur la lancée :
    Une dame vint s’asseoir à côté de moi , elle portait un manteau de LOIRE. et j’en fus impressionné car je sais que le LOIR ET CHER;

    Nous engageâmes la conversation , et ce qui me charma chez elle furent …………………… et ses yeux …………………………. .

    Au bout de quelques minutes , elle me demanda de monter chez elle.
    Il fallu donc que je …………….., et j’acceptai sans crier ……………….!

    Elle ne perdit pas le ……………………, nous entrâmes dans sa chambre , et à peine arrivés , elle se déshabilla.

    Ses seins étaient magnifiques , elle les …………………………;

    En fait cette fille était vraiment ………………………………….et l’on s’amusa jusqu’à …………………………..

    L’exercice ça ……………………………………, aussi , au petit matin , je lui proposai du jambon , du saucisson et du ………………………..;

    Elle fut si contente de ce petit déjeuner , qu’elle m’appela son ……………et me demanda une ……………………………que je refusai de payer , trouvant que c’était trop …………………………;

    Elle me fit alors une terrible ………………………………..et je vis dans ses yeux une terrible …………………………………

    A cet instant , j’aurais eu bien besoin d’un …………….car elle me lança son sac au visage et me donna un coup de pied dans le …………………..

    Tout fini par s’arranger, mais avec des histoires pareilles , elle ……………………………….que l’on ne l’y prendrait plus.

  4. Valérie dit :

    oups… parti trop vite…
    Une dame vint s’asseoir à côté de moi , elle portait un manteau de LOIRE. et j’en fus impressionné car je sais que le LOIR ET CHER;
    Au bout de quelques minutes , elle me demanda de monter chez elle.
    Il fallu donc que je …………….., et j’acceptai sans crier GARD.!

    Tout fini par s’arranger, mais avec des histoires pareilles , elle JURA que l’on ne l’y prendrait plus.

  5. Clemence_M dit :

    Au bout de quelques minutes , elle me demanda de monter chez elle.
    Il fallu donc que je VIENNE.., et j’acceptai sans crier GARD.!

    Elle ne perdit pas le NORD, nous entrâmes dans sa chambre , et à peine arrivés , elle se déshabilla.

    Ses seins étaient magnifiques , elle les VENDEE;

    En fait cette fille était vraiment ALLIER et l’on s’amusa jusqu’à l’AUBE..

    L’exercice ça CREUSE, aussi , au petit matin , je lui proposai du jambon , du saucisson et du CANTAL..;

    Elle fut si contente de ce petit déjeuner , qu’elle m’appela son ……………et me demanda une SOMME que je refusai de payer , trouvant que c’était trop CHER;

    Elle me fit alors une terrible SEINE et je vis dans ses yeux une terrible AISNE.

    A cet instant , j’aurais eu bien besoin d’un …………….car elle me lança son sac au visage et me donna un coup de pied dans le …………………..

    Tout fini par s’arranger, mais avec des histoires pareilles , elle JURA que l’on ne l’y prendrait plus.

  6. MarieC dit :

    J’étais assis au bar en train de boire un CALVADOS tandis que je regardais un clochard faire la MANCHE
    Une dame vint s’asseoir à côté de moi, elle portait un manteau de LOIR et j’en fus impressionné car je sais que le LOIR-ET-CHER;
    Nous engageâmes la conversation, et ce qui me charma chez elle furent SAVOIE et ses yeux DOUBS
    Au bout de quelques minutes, elle me demanda de monter chez elle.
    Il fallu donc que je VIENNE et j’acceptai sans crier GARD!
    Elle ne perdit pas le NORD, nous entrâmes dans sa chambre, et à peine arrivés, elle se déshabilla.
    Ses seins étaient magnifiques, elle les VENDÉE;
    En fait cette fille était vraiment GIRONDE et l’on s’amusa jusqu’à l’AUBE.
    L’exercice, ça CREUSE, aussi, au petit matin, je lui proposai du jambon, du saucisson et du CANTAL;
    Elle fut si contente de ce petit déjeuner, qu’elle m’appela son HÉRAULT, et me demanda une SOMME que je refusai de payer, trouvant que c’était trop CHER;
    Elle me fit alors une terrible SEINE et je vis dans ses yeux une terrible AISNE.
    A cet instant, j’aurais eu bien besoin d’un CALVADOS car elle me lança son sac au visage et me donna un coup de pied dans l’AISNE.
    Tout finit par s’arranger, mais avec des histoires pareilles , elle JURA que l’on ne l’y prendrait plus.

Laisser un commentaire

 

MANGAS ANIMES COMICS FAN |
Tex et Tango |
La Boite à Fées |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zoublog : perles et bijoux ...
| Au pays de l'imaginaire.
| QUAD NEUF 44